Persona, étrangement humain

, par François Dugny

Cette exposition revient sur des phénomènes étranges, les Persona. ces objets qui nous donnent l’impression bizarre de vivre et de nous suivre du regard, qui nous font ressentir des sensations étranges et avec qui l’on tisse des liens affectifs. Elle met en relief le rapport de l’homme à l’objet, qu’il personnifie et dont il se méfie.

Robots animés, sculptures, peluches ou tout autres objets anthropomorphisés qui nous côtoient au quotidien et nous font ressentir une présence quasi-humaine intrigante et quelques fois inquiétante sont présentés dans l’exposition qui est découpée en quatre partie : « Il y a quelqu’un ? », « Il y a personne ! », « La Vallée de l’Etrange », « La maison-témoin ».

  • « Il y a quelqu’un ? » interroge sur les conditions qui créent la présence et notre tendance à attribuer le statut de personne alors même que nous n’avons pas bien identifié la présence.
  • « Il n’y a personne ! » présente les moyens d’identifier et qualifier les différentes présences.
  • « La Vallée de l’Etrange » propose une déambulation entre de nombreux artefacts, des plus dérangeants aux plus attirants, questionnant ici ce dont nous voulons nous entourer.
  • « La maison-témoin » présente d’étonnantes créatures (robots de communication, de divination, d’interaction…), invitant le visiteur à choisir avec lesquelles de ces « quasi-personnes » il se verrait vivre.

Dossier pédagogique

Voir en ligne : Musée du quai Branly